Download in HD

Film Streaming Beautiful Things

Documentaire de Giorgio Ferrero et Federico Biasin 1 h 35 min 6 mars 2019

Avec Van Quattro

Beautiful Things est une exploration de notre mode de consommation obsessionnel. Le film décrit la liturgie mécanique cachée dans quatre endroits différents où des hommes travaillent en isolement complet sans aucune interférence avec le monde extérieur. Ce sont des moines dans des temples d’acier...

À l’occasion du festival We Are One, lancé sur YouTube à cause du confinement et l’annulation d’une grande majorité des festivals ciné cette année, plusieurs films sont disponibles gratuitement sur la célèbre plateforme pour une durée limitée. Ce sont pour la plupart des films assez méconnus qui jouissent ici d’une visibilité plus importante. Parmi ces films, il y a Beautiful Things, une espèce de documentaire un peu expérimental visant à explorer certains métiers qui ont tous une chose en commun: la solitude.

Nous suivons donc 4 personnes, qui nous racontent à travers des anecdotes et histoires personnelles leur parcours, comment ils en sont arrivés à travailler là et ce que ça leur apporte. L’idée est originale, et le montage rend parfaitement justice à ces 4 individus. C’est visuellement maitrisé, de même que le mixage sonore qui apporte un grand plus à ce documentaire pas comme les autres.

Là où le bât blesse, cependant, c’est dans le manque d’authenticité de l’œuvre. À force de vouloir proposer une imagerie et une sonorité aux antipodes des documentaires classiques, les réalisateurs apportent parfois un côté « forcé » à leur film. Je veux notamment faire référence à certains plans symboliques qui rendent le film parfois un peu trop « calculé ». Il y a aussi un côté un peu prétentieux à cause des effets de style, parfois un peu trop pompeux à mon goût. À force de trop vouloir jouer sur le visuel, je n’ai pas appris grand-chose. Certes, les portraits des 4 personnes sont assez fascinants, mais au final, c’est comme une boite vide emballée dans un magnifique emballage.

Et puis c’est long, beaucoup trop long… Comme il ne se passe pas grand-chose et qu’on a surtout droit à une succession de beaux plans, on finit par trouver le temps long. D’autant plus que les réalisateurs ne semblent pas vouloir faire dérouler le générique de fin et qu’ils semblent avoir du mal à offrir une fin à leur film. Et au final, on se retrouve avec la scène de trop, celle de la chorégraphie finale, qui est bien exécutée mais qui ne semble pas être à sa place dans ce documentaire. Ca sort un peu de nulle part et finalement, je suis encore en train de chercher le lien que ça a avec nos 4 protagonistes.

Au final, je n’ai pas trouvé ce documentaire désagréable à regarder. Il bénéficie d’une imagerie et d’une sonorité assez fascinantes qui font de cette œuvre quelque chose d’original et unique en son genre. À regarder par curiosité!

FILM COMPLET EN STREAMING VF